Festival 2018 Du 22 au 25 novembre
Festival Livre à vous à Voiron sur facebook

Péju Pierre

Spécialiste du romantisme allemand, Pierre Péju est philosophe, romancier et essayiste.
Il a publié notamment La vie courante (Maurice Nadeau, 1996), La petite chartreuse (Gallimard, 2002), Le Rire de l’ogre (Gallimard, 2005) et Reconnaissance (Gallimard, 2017).

Bibliographie :

Littérature :
« Les vagues », in Un voyage transatlantique, 8 écrivains dialoguent avec 8 marins du Vendée Globe (Gallimard, 2016)
L’état du ciel (Gallimard, 2013)
Enfance obscure (Gallimard, 2011)
Marée basse, méditation sur le rivage, sur ce qu’on y trouve, et sur le temps sans emploi (Jérôme Millon, 2009)
L’idiot de Shangai et autre nouvelles (Gallimard, 2009)
La diagonale du vide (Gallimard, 2009)
Coeur de pierre (Gallimard, 2007)
Le rire de l’ogre (Gallimard, 2005)
« Vilaines filles », in Poupées, dir. Alen S. Weiss (Gallimard/Halle Saint-Pierre, 2004)
La petite chartreuse (Gallimard, 2002)
Naissances (Gallimard, 1998)
La vie courante, (Maurice Nadeau, 1996)
La part du sphinx (Robert Laffont, 1987)
Premiers personnages du singulier (Robert Laffont, 1984)
Vitesses pour traverser les jours (Les Lettres nouvelles / Maurice
Nadeau, 1980)

Essais :
Pourquoi moi je suis moi ? (Gallimard, 2014)
Lignes de vie. Récits et existence chez les romantiques allemands (José Corti, 2000)
L’archipel des contes (Aubier, 1989)
Los cuentos de los hermanos Grimm (Editorial Crítica, 1988)
La petite fille dans la forêt des contes, (Robert Laffont, 1981)

Biographie :
E.T.A. Hoffmann. L’ombre de soi-même (Phébus, 1992)
Monographie
Le goût de l’enfance, « Le petit Mercure » (Mercure de France, 2014)
La traversée du romantisme. Introduction aux contes romantiques allemands (Mercure de France, 1997)
Le théâtre des influences. Sur Schiller (José Corti, 1996)
Ronde de nuit. Sur Bonaventura (José Corti, 1994)
Teintes pastel et encre noire. Sur Ludwig Tieck (José Corti, 1993)
L’ombre et la vitesse. Sur Adalbert von Chamisso (José Corti, 1989)

Livres d’art :
Trouées de mémoire. Sur Niklaus Manuel Güdel (Notari, 2012)
Anselm Kiefer. La solitude du geste (Yvon Lambert, 2010)
Portrait de Miquel Barceló en artiste pariétal, avec Éric Mézil, photographies d’Agusti Torres (coédition Gallimard /Collection Lambert en Avignon, 2008)
La tentation de la mappemonde (le Verbe et l’Empreinte, 2002)

Bande dessinée :
Le rire de l’ogre, dessins de Sandrine Martin (Casterman, 2018)

Jeunesse :

Sommes-nous tous narcissiques ?, illustré d’Alfred (Gallimard Jeunesse, 2018)
Le monstrueux, illustré par Stéphane Blanquet (Gallimard Jeunesse, 2007)
Comme deux gouttes d’eau, illustré par Fulvio Testa (Gallimard Jeunesse, 2004)

Le festival en images

Livres à vous 2016 Photos de JP Angei

Auteurs à l’honneur 2018

Witek Jo

Jo Witek est une écrivaine française, qui fut aussi comédienne, journaliste, (...)

+ lire la suite

Péju Pierre

Spécialiste du romantisme allemand, Pierre Péju est philosophe, romancier et (...)

+ lire la suite

Courgeon Rémi

Depuis qu’il est tout petit, Rémi Courgeon dessine. A l’école il s’amusait même (...)

+ lire la suite

A découvrir

teleramalogos